Français
Accueil / Actualités / Lutter contre les fringales
Lutter contre les fringales

Lutter contre les fringales

1. Ne sautez pas de repas

Vous êtes souvent pris(e) par le travail ? Les journées passent beaucoup trop vite ? Vous vous retrouvez souvent à sauter un repas par manque de temps ? Et bien arrêtez ça de suite ! Peu importe vos objectifs, sauter des repas n’a rien de bon. Le mieux est de s’organiser en amont, et préparer ses repas à l’avance, au moins vous êtes sûr(e)s de manger. Le week-end, généralement le dimanche, prenez 1 heure à 2 heures pour vous cuisiner de bons plats healthy pour votre semaine au travail et ainsi vous gagnerez du temps le midi, sans sauter de repas.

De nombreuses personnes disent également ne pas prendre de petit-déjeuner le matin, soit par manque de temps, soit car elles ne ressentent pas la sensation de faim au réveil. Or, le petit déjeuner est un des repas les plus importants de la journée, puisqu’il permet de recharger les batteries après une nuit de sommeil. Petite astuce : si vous manquez de temps, ou que vous ne ressentez pas le besoin de manger dès le réveil, préparez votre petit-déjeuner et emportez le au bureau afin de le manger plus tard dans la matinée. Cela vous permettra aussi d’éviter la fameuse fringale de 11 heure avant le déjeuner et de vous ruer sur tout et n’importe quoi.

 

 

2. Buvez de l’eau

Souvent, le cerveau confond la soif et la faim, qui sont tout de même deux notions bien différentes. Ayez le réflexe hydratation en cas de fringale afin que cette envie de dévorer tout et n’importe quoi vous passe. Pensez à avoir toujours une bouteille d’eau sur vous, peu importe où vous allez afin de vous hydrater tout au long de la journée. Si vous en avez marre de l’eau, vous pouvez également miser sur de l’eau gazeuse ou encore du thé vert, des tisanes par exemple (attention tout de même, rien ne peut remplacer l’eau). De plus, en tant que sportifs et sportives, l’hydratation est la clé pour lutter contre les courbatures.

 

 

3. Misez sur des collations saines

Il n’est pas interdit de manger entre les repas, bien au contraire. Manger toutes les 3 à 4 heures, permettra de faire fonctionner votre métabolisme de façon correcte et pourra vous aider dans votre démarche de perte de poids. Cependant, il ne faut pas que cette collation se transforme en craquage et que vous vous jetiez sur tout ce que vous trouvez, surtout sur des snacks industriels, beaucoup trop riches en sucres et au final avec une valeur nutritionnelle égale à 0.

Le mieux est de miser sur les fruits, les oléagineux (tels que les noix, noisettes ou encore amandes), auxquels vous pouvez également ajouter un produit laitier comme du fromage blanc (ou un équivalent végétal comme du yaourt au soja). De plus, la pomme est un excellent coupe faim. La collation est à ne pas négliger, surtout si vous pratiquez une activité physique et elle vous aidera également à tenir jusqu’au prochain repas.

 

 

 4. Dormez

Vous vous demandez ce que le sommeil vient faire ici ? De nombreuses études1ont démontrées que le manque de sommeil avait un effet direct sur la prise de poids. Pour faire simple, le fait de ne pas dormir suffisamment dérègle complètement la production des hormones qui contrôlent l’appétit. Quand vous manquez de sommeil l’estomac sécrète de façon abondante la ghréline (hormone qui stimule la sensation de faim) et réduit la quantité de leptine (hormone de satiété). C’est pourquoi, en cas de manque de sommeil vous aurez plus tendance à avoir des fringales parfois incontrôlables au fur et à mesure de la journée.

Alors maintenant que vous le savez, installez des routines de sommeil afin d’avoir un minimum de 7 heures de sommeil par nuit. Veillez à ce que la température dans votre chambre ne soit pas trop élevée, qu’elle soit plongée dans le noir totale et enfin coupez vous des écrans 30 à 1h avant l’heure du coucher afin que votre cerveau comprenne qu’il est temps d’aller dormir.

Pour lutter contre les fringales et ainsi éviter la prise de poids non voulue, il est important de revoir son mode de vie et d’adopter de petits routines qui vous permettront de ne plus craquer. Cependant, pensez à vous faire plaisir de temps en temps tout de même !

 

Clémence Legay

*1 Sanjay R. Pater, Frank B. Hu, Short Sleep Duration and Weight Gain: A Systematic Review (2012)